Les différentes étapes pour votre premier remplacement

Pour les médecins débutants, le remplacement est la meilleure solution pour une étude approfondie de leur profession. Cette approche est intéressante pour le médecin installé qui ne sera pas obligés de fermer son cabinet et pour son remplaçant qui pourra éventuellement exercer. Pour remplacer, certaines règles doivent être respecter.

A) Conditions à remplir

Afin d’avoir la possibilité de remplacer, les conditions à remplir sont les  suivantes :

  • Réussir le deuxième cycle d’études médicales en France ou en Europe
  • S’inscrire au troisième cycle de la recherche médicale en France
  • Remplir les conditions de formation fixées par décret

B) Effectuer du remplacement en tant qu’étudiant

Vous êtes un étudiant non-thésè souhaitant effectuer du remplacement en médecine ? Vous dépendez de votre faculté et couvert votre RCP étudiante ? Vous êtes autorisé à exercer la médecine soit en tant que remplaçant d’un médecin soit en tant qu’adjoint d’un médecin. Par conséquent, en plus des conditions obligatoires citées ci-dessus, vous avez également des conditions à remplir auprès de votre faculté :

  • Obtenir votre justificatif de validation des stages auprès de votre responsable de faculté.
  • Remplissez le formulaire de demande de permis de remplacement que vous trouverez sur le site du Conseil national de l’Ordre des médecins
  • Informez votre Responsabilité Civile Professionnelle que vous commencez les remplacements.
  • Si vous utilisez un véhicule professionnel, n’oubliez pas de le déclarer à votre compagnie d’assurance automobile afin qu’il puisse être pris en charge en cas de besoin.

C) Les dernières étapes à remplir

Signez un contrat de remplacement avec le médecin. Dans ce contrat, devront être mentionnés les dates et le pourcentage de rétrocession.

  • Il est fortement recommandé d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité
  • Dès le premier jour du premier remplacement, il faut jusqu’à 8 jours pour demander votre immatriculation.
  • Inscrivez-vous à la CPAM (Caisse d’assurance maladie primaire) de votre résidence fiscale. Cette déclaration est obligatoire à partir du 30e jour de remplacement, puis vous serez ensuite déclaré en tant que travailleur fiscale.
  • Souscrire une prévoyance : Si vous avez déjà votre thèse, vous serez automatiquement inscrit à la CARMF (Caisse Autonome de Retraites des Médecins Français) en vous inscrivant au conseil de l’Ordre des Médecins.
  • Avant votre thèse, nous vous recommandons de souscrire à une prévoyance privée pour bénéficier d’une couverture cas d’arrêt maladie inférieur à 91 jours.
Effectuez dès maintenant des remplacements en médecine sur toute la France en vous rendant sur notre page Offres d’emploi.
  • Partager